Marie-Thérèse Picard & Alfred Alexandre - littérature des Caraïbes


Festival Afrique en création

Mardi 23 mai 19:00 2017
Entrée gratuite
IFP ; Salle de conférence

Entrée libre.

Découvrez la littérature et le théâtre contemporain créés dans les Caraïbes grâce à la rencontre exceptionnelle avec les auteurs Marie-Thérèse Picard (Guyane/Guadeloupe) et Alfred Alexandre (Martinique) dont les textes comptent parmi les plus innovateurs de la littérature et du théâtre contemporains modernes écrits dans les Caraïbes.

Le débat en français et en tchèque sera présenté le 23 mai à 19h à l’Institut français par Lucie Němečková, interprété par Eva Ullrichová. Possibilité d’acheter les livres des auteurs des Caraïbes en français.

Dans le cadre de la 13e édition du festival Afrique en création ou Nous sommes tous africains en coopération avec ETC Caraïbe.

www.tvurci-afrika.simplesite.com

Marie-Thérèse Picard, originaire de Guyane et institutrice de son métier d’origine. Elle s’est révélée à l’art par la peinture et le modelage. Elle a exposé ses œuvres à Paris et en Guyane. Installée en Guadeloupe depuis 1991, elle a créé le Centre d’études polyvalent, une association de soutien scolaire à Pointe à Pitre. Actuellement elle occupe le poste de directrice de l’agence ETC Caraïbe qui a pour objectif la promotion des auteurs des Caraïbes à l’étranger. En 2009, elle remporta le prix jeune public du concours ETC Caraïbe avec sa pièce Ourson. Elle fut honorée en 2011 du prix ETC Caraïbe/Beaumarchais du meilleur texte francophone pour jeune public avec La Médaille. C’est en tant que lauréate de ce prix qu’elle fut invitée ensuite en résidence dans la Maison des auteurs de Limoges.

Sa pièce La Médaille fut traduite en tchèque sous le titre Řetízek par Kateřina Neveu, sa première tchèque aura lieu le 21 mai 2017 au théâtre Viola, mise en scène de Jakub Šmíd et avec la participation de l’auteure et de la traductrice.

Alfred Alexandre né en Martinique. Il a fait des études de philosophie à Paris, et enseigne actuellement à l’Université des Antilles et de la Guyane en Martinique. En 2005 il publie Bord de canal, son premier roman gratifié l’année suivante du Prix des Amériques insulaires et de la Guyane. Sa première pièce de théâtre, La Nuit caribéenne (2007) est mise en lecture au théâtre Foyal à Fort-de-France et sur la scène nationale de Bourgogne au Creusot. La première eut lieu en 2010, mise en scène par Arielle Bloesch à Fort-de-France, la pièce fut également représentée à Dakar dans le cadre du Festival mondial des arts nègres. Elle est saluée par ETC Caraïbe qui octroie à l’auteur une résidence d’écriture à Québec.
En 2011 il publie son deuxième roman Les villes assassines, qui forme une trilogie (avec le roman Bord de canal et la pièce de théâtre La nuit caribéenne) consacrée à la ville de Fort-de-France. Alfred Alexandre est également l’auteur d’un essai sur Aimé Césaire La part intime. Son dernier roman sorti en 2016 s’appelle Le Bar des Amériques. Sa résidence au Centre de la francophonie des Amériques (CEAD) lui donne l’occasion, en 2009, d’écrire sa deuxième pièce de théâtre Le Patron. Elle fut traduite en tchèque sous le titre Bar pod hvězdami par Matylda et Michal Lázňovský. La première tchèque de la lecture scénique du texte se déroulera au théâtre Viola le 21 mai 2017 avec la participation de l’auteur et des traducteurs.

Afrique en création Komba
Version imprimable de cet article Version imprimable