Histoire

Le premier Institut français est inauguré en 1920 par Ernest Denis, historien français de la Bohême, fondateur de l’Institut des Etudes Slaves à Paris, et artisan déterminant de la création de la Tchécoslovaquie en 1918.

Il succédait à une Alliance Française, présente à Prague dès 1886. Dans l’entre-deux-guerres, l’Institut Français de Prague devient une véritable université avec sections littéraires, juridiques et scientifiques.

Parmi ses professeurs les plus illustres figurent Hubert Beuve-Méry enseignant le droit international, Vladémir Jankélévitch la philosophie. Au printemps 1935, André Breton, accompagné de Paul Eluard, y prononce une célèbre conférence évoquant les « séductions légendaires » de Prague.

Les accords de Munich, l’occupation allemande puis le Coup de Prague interrompent net cet engouement. Dénoncé en 1949 comme centre d’espionnage, l’Institut doit fermer ses portes le 1er mai 1951. C’est avec la révolution de velours que l’Institut ouvre à nouveau officiellement ses portes.

Dès 1990, il retrouve sa pleine vitalité. Le 9 décembre 1993, Václav Havel et François Mitterrand inaugurent ses nouveaux locaux… toujours au Štěpánská 35.

Album photo

Visualiser en plein écran
Slavnostní otevření Francouzského institutu v Praze 9. (...)
Francouzský institut v Praze v roce 1993 / L’Institut (...)
Version imprimable de cet article Version imprimable