Giuseppe Verdi - Don Carlos


L’Opéra de Paris en direct

Musique | Cinéma

Transmission en direct commence à 18h. Durée 4h40 avec deux entractes.

Opéra en cinq actes. D’après Friedrich Schiller, Don Carlos, Infant von Spanien
Musique Giuseppe Verdi
Livret Joseph Méry et Camille du Locle.
Direction musicale Philippe Jordan.
Mise en scène Krzysztof Warlikowski.

En langue française. Sous-titres tchèque.

Première à l’Opéra de Paris le 10 octobre 2017.

Philippe II - Ildar Abdrazakov
Don Carlos - Jonas Kaufmann
Rodrigue - Ludovic Tézier
Le grand inquisiteur - Dmitry Belosselskiy
Élisabeth de Valois - Sonya Yoncheva
La princesse Eboli - Elīna Garanča

L’Institut français de Prague continu avec son cycle d’opéras et de spectacles filmés. Après une série des retransmissions du festival d’Aix-en-Provence cet été, l’institut propose les transmissions en direct de la nouvelle saison de l’Opéra National de Paris. Le 19 octobre, dix jours après la première, venez découvrir l’œuvre Don Carlos de Giuseppe Verdi, le 12 décembre La Bohème Giacomo Puccini.
A suivre dans notre programmation mensuelle. Vous pouvez vous inscrire sur notre site pour recevoir par mail des nouvelles sur les spectacles filmés.

Pourquoi serais‑je indiscret quand mon silence ne peut lui causer de douleur, qu’il lui en épargne peut-être ? Pourquoi le réveiller afin de lui montrer le nuage orageux suspendu sur sa tête ?
Le marquis de Posa, Don Carlos, Schiller, ActeIV, Scène 6

S’il est un opéra qui se joue des frontières à tous les niveaux, dramatiques et dramaturgiques, c’est bien le Don Carlos de Verdi, œuvre d’un Italien créée en français, où le climat de guerre avec l’Espagne et la mélancolie des êtres conduisent à porter le regard vers les Flandres. Les thèmes politiques, religieux, historiques, psychanalytiques, s’imbriquent les uns aux autres, resserrant toujours plus étroitement peurs et tabous entre les protagonistes. Krzysztof Warlikowski dépouille cette tragédie hantée par les fantômes, et fait advenir l’intime au cœur d’une fresque imaginaire – dont la vérité s’avère plus vraie que celle des historiens. Avec Philippe Jordan, il fait découvrir au public la toute première version de ce grand opéra en cinq actes : celle que Verdi avait lui-même amendée pour la création de l’œuvre en 1867.

https://www.operadeparis.fr/saison-...

Version imprimable de cet article Version imprimable